monRV-3.fr …F-PACY

Construction d'un avion de sport monoplace Van's RV-3

Archive for the ‘Technique’ Category

Mise en peinture chez Aerostyll

Posté par Yann le 28 mai 2010

J’avais déjà présenté sur mon blog la magnifique mise en peinture du RV-6A de Achim Krapp chez Aérostyll à Lézignan…Un 2ème RV-6 vient de prendre sa livrée dans cet atelier spécialisé; il s’agit de l’avion de Lionel Laurent. Et de l’avis même de Lionel, le travail est remarquable en tous points.

De la conception du motif, jusqu’aux finitions en passant par la préparation des surfaces ce professionnel soigne ses chantiers dans les moindres détails. L’opération a un coût évidemment, mais au regard du temps et des moyens engagés elle reste « abordable »….et puis, surtout, le rendu final exceptionnel consacrera le travail de toute une construction !…

Admirez :

Cela méritait bien un petit clin d’oeil…libre de toute publicité !

Le circuit électr(on)ique avec VP-X

Posté par Yann le 3 mai 2010

Il y a des choses qui n’ont guère évolué depuis l’après-guerre en aviation générale : il en va ainsi, par exemple, des  rustiques moteurs à piston  de type Lycoming ou Continental qui représentent encore une très large partie des motorisations utilisées. Mais c’est aussi le cas de l’architecture générale des circuits électriques de nos petits avions, restés très classiques, pour ne pas dire rudimentaires,  avec leurs contacteurs, interrupteurs, régulateurs, switches, breakers et autres shunts.

Paradoxalement, depuis quelques années on assiste à une véritable révolution dans le domaine de la représentation du vol et des aides à la navigation avec l’avionique embarquée moderne. La démocratisation de ces systèmes électroniques(/informatiques) de gestion du vol de plus en plus sophistiqués ouvre des voies nouvelles pour l’architecture même des circuits électriques pour lesquels on dispose à présent de possibilités électroniques logicielles très nombreuses et pratiques.

VP-X

C’est un créneau dans lequel s’est engouffrée la société Vertical Power qui vient de sortir le VP-X, sorte de coeur électr(on)ique  moderne destiné à être interfacé avec ces nouvelles avioniques de type EFIS et qui a vocation à gérer le circuit électrique de façon électronique et logicielle. L’avantage semble être la réduction importantes du nombre des composants du circuit électrique (régulateurs, breakers, micro-switches) et une grande souplesse de « programmation » directe, via l’EFIS, des valeurs de protection et/ou d’asservissement de chaque fonction électrique à bord.

Coeur électr(on)ique

Coeur électr(on)ique

Le système permet par exemple d’introduire facilement des « fonctions ou interdictions électriques » :
– interdire le fonctionnement du moteur électrique de volets au-dessus d’une vitesse EFIS déterminée
– créer une fonction de blocage automatique en cas de défilement de trim
– établir des loi de vitesse variable pour les trims électriques en fonction de la vitesse,
– interdire le fonctionnement du démarreur si le moteur est déjà en route,

Top 10 wiring mistakes (617.15 KB) - (Téléchargé 2083 fois)

Si vous souhaitez adapter une configuration personnalisée pour l’ajout d’un vérin électrique de volets, alors il existe un fabricant qui perment de concevoir et configurer en ligne « LE » vérin exactement adapté à votre avion  : Motion Systems configurator

Vérin électrique de volets

Vérin électrique de volets

Vérin de volets électrique (78.04 KB) - (Téléchargé 2376 fois)

Il est possible de choisir absolument tout : puissance moteur, course du vérin, position et orientation des attaches, forme et orientation de la chapes, ajout de switch, potentiomètre, etc…

Tableau de bord…

Posté par Yann le 13 juin 2009

S’il y a bien une préoccupation très précoce dans le processus de construction, c’est celle du tableau de bord.

En effet, ce tableau de bord sera in fine l’interface par laquelle le constructeur donnera vie à la machine et par laquelle finalement il passera du statut de constructeur à celui de…pilote. Il est bien légitime donc que ce « panel » nous occupe l’esprit bien avant le stade du 1er vol.

Dans mon cas, et parce que je destine mon avion à une utilisation sportive, pour ne pas dire acrobatique, il est hors de question que je supprime complètement les instruments primaires de vol analogiques du « T de base » : Alti/badin/vario et accéléro…dont les « tendances aiguilles », même en vision périphérique, ne pourront jamais être représentées même par le plus sophistiqué des EFIS à ruban vitesse ou altimétrique, et qui participent pourtant à la maitrise du vol à vue.

Pour le reste, et parce que je suis aussi un peu « geek », je trouverais dommage de ne pas intégrer dans mon tableau de bord quelque avionique moderne…

Ecran principal Ecran EFIS/carte/moteur Ecran GPS nav Ecran carte nav Ecran carte/moteur/air data Ecran centrage Ecran maintenance Ecran nav/moteur/air data

Plus sérieusement, je pense qu’il y a un domaine pour lequel je céderai volontiers à la mode du tout électronique : la surveillance du moteur par un EMS (Engine Monitoring System) dont les avantages ne sont plus à vanter pour assurer un scanning efficace des paramètres moteurs qui est de plus de nature à soulager la dispersion d’attention par ailleurs.

Mais quand on voit l’offre pléthorique et de plus en plus abordable de l’avionique pour l’aviation légère on se dit que ça serait dommage de se priver par exemple, et même dans un avion dédié au vol à vue, d’un ADAHRS (Air Data, Attitude & Heading Reference System) fiable et facile à interfacer avec une navigation par GPS ou à coder pour le mode S du transpondeur. Alors on tente de se persuader en se disant que ce magnifique PFD peut toujours servir pour une éventuelle sortie de position inusuelle sans les sueurs que nous donnait l’antique bille/aiguille. Et on se dit aussi, et surtout quand on est un ancien pilote militaire, que ça serait sympa d’avoir ce « BIP » d’incidence (AOA) pour lire en permanence sa marge au décrochage …et j’arrêterai là !

Le piège serait en effet de tomber dans une course à l’armement qui serait ridicule dans le programme d’un avion de sport VFR de jour uniquement comme le RV-3…

Une gamme d’EFIS me séduit particulièrement même si elle paraît déjà surdimensionnée : les EFIS 6,5″ AF 3400 chez Advanced Flight Systems :

…qui sera apparemment rattrapé par le le futur EFIS Dynon Next Gen qui arrive cette année :

EFIS Dynon Next Generation (2009)

EFIS Dynon Next Generation (2009)

…mais il existe aussi des solutions plus modestes et sans doute plus réalistes pour mon cahier des charges avec par exemple les Dynon Avionics 4″ EFIS-D10A + EMS-D10 :

Apprendre les techniques par la vidéo

Posté par Yann le 1 juin 2008

Comme un petit schéma vaut souvent mieux qu’un long discours, une petite vidéo est assurément plus démonstrative qu’une explication fumeuse.

Découvrez sur ces petites vidéos très didactiques « Hints for homebuilders », très utiles pour qui découvre le travail du métal pour la construction d’un RV (en anglais) et présentées sur une page dédiée du site de l’EAA

Sites de constructeurs FR & US

About Me

55 ans, ancien pilote militaire Aéronavale...à présent pilote de ligne...un jour peut-être pilote de RV-3 !...En attendant, concepteur de ce site...


Yann FAURE

Photos

Activate the Flickrss plugin to see the image thumbnails!